Ecole - College - Privé - Sainte Geneviève - Saint Jory

Classe passerelle


POURQUOI ?

Quel enseignant ne serait préoccupé par la fréquence et la gravité des échecs scolaires chez les enfants arrivant en classe de 6ème avec de gros retards de lecture, sans avoir jamais reçu d'aide adaptée ?

Si depuis de nombreuses années la rééducation orthophonique s'est développée, force est de constater que de trop nombreux jeunes n'ont pas récupéré leur niveau scolaire et présentent un désintérêt pour l'école, caractérisé par la passivité.

Pourtant connus des milieux médicaux, les troubles spécifiques de l'apprentissage n'ont été reconnus par l'Education Nationale qu'en 1990 (BO n° 6 du 08/02/1990). Un plan d'action pour les enfants atteints d'un trouble spécifique du langage oral ou écrit a été élaboré (BO n° 6 du 07/02/2002), mais il ne résout pas tous les problèmes pratiques.



ACCUEILLIR SANS EXCLURE RECONNAITRE SANS ACCEPTER

Notre établissement n'est pas un centre spécialisé, mais un collège traditionnel où le jeune est ACCUEILLI. Sa classe n'est pas un ghetto ; il vit au rythme de l'ensemble des élèves pour la plupart des cours et dans les moments de détente, les repas, les activités sportives et culturelles.

SES DIFFICULTES SONT RECONNUES dans le cadre d'une classe à pédagogie adaptée. Il s'agit de connaître et de comprendre l'enfant dans ce qui le caractérise, sans exclure une stimulation adaptée. En visant à atténuer et à remédier aux difficultés particulières de l'enfant, chaque membre de l'équipe REFUSE D'ACCEPTER que le jeune ne puisse évoluer favorablement. Il convient de faire pour lui et avec lui un PARI OPTIMISTE pour l'avenir.

GENESE D'UN PROJET

Au collège Sainte Geneviève, il existe, depuis de nombreuses années, un accueil des enfants rencontrant des difficultés scolaires.

Ces classes ont accueilli, à certaines périodes, 60 élèves par an, encadrés par des enseignants le plus souvent volontaires. Elles s'appelaient classes CPPN, classes d'adaptation, classes d'aide et de soutien, classe à effectif réduit,…

FINALITES

Aider les enfants ayant des fragilités, afin de leur éviter une orientation précoce hors des cycles traditionnels du Collège.

Leur redonner confiance en leurs aptitudes, les motiver.

Les réinsérer, le plus tôt possible, dans une classe à recrutement indifférencié.

Leur redonner goût à la lecture, porte ouverte sur la culture de l'écrit.

CONDITIONS D'INSCRIPTION

Profil des enfants :

L'effectif de la classe ne dépasse pas 18 enfants, issus normalement de CM2 ou 6ème, présentant des difficultés ou troubles d'apprentissage et :

Ayant la volonté de progresser
Sans atteinte motrice
Sans trouble significatif du comportement
Et ayant des aptitudes intellectuelles adaptées permettant d'accéder aux savoirs.

METHODOLOGIE

Objectifs spécifiques :

- Apprendre à se concentrer, à être attentif 
- Reprendre confiance
- Savoir écouter
- Savoir prendre un cours
- Trouver une motivation :
- Définir un projet
- Vaincre la peur de l'écrit :
- Savoir lire une consigne
- Savoir rendre un travail propre (tableaux, graphiques…)

Evaluation :
Evaluation par l'ensemble de l'équipe pédagogique

LA PEDAGOGIE

Les enfants doivent acquérir les notions exigibles pour tout élève de 6ème

PROJET "ATELIERS"

Axe prioritaire :
Organiser des réponses pédagogiques aux besoins particuliers des élèves concernant la maîtrise de la langue française.

Présentation du projet :
Objectif général :
- Acquérir progressivement des apprentissages en matière de lecture et d'écriture

A.Atelier lecture – entraînement :
Objectifs :
o Décoder un message écrit
o Acquérir des automatismes de lecture
o Aboutir à une lecture expressive

B.Atelier lecture – compréhension :
Objectif :
o Donner du sens à un énoncé à travers un travail sur le découpage syntaxique

C.Atelier écriture :
Objectif :
o Formuler, rédiger à travers un travail lexical, grammatical et syntaxique

Effectifs :
4 à 8 élèves par atelier

Moyens nécessaires :
Outils de remédiation et de compensation
Constituer une base de données d'exercices d'entraînement à la lecture et à l'écriture pouvant être utilisés dans les ateliers
Réaliser des grilles d'autonomie et/ou d'évaluation normative afin que élèves et enseignants observent l'évolution des apprentissages.

D. Aide au travail personnel :
Objectif :
o Acquérir des méthodes de travail (mémorisation, restitution,….)
o Savoir repérer les mots-clés,
o Faire le lien entre le cours et la consigne,
o Apprendre à faire une synthèse.

Evaluation :
Chaque professeur, notamment les enseignants des matières principales, devra respecter le noyau du programme. En conséquence, il leur sera demandé d'évaluer de façon très régulière les acquis des élèves.

Les notes obtenues ne sauraient être comparées à des notes obtenues dans une classe traditionnelle. Elles visent à encourager, à redonner confiance et à reconnaître un travail abouti par la mise en place d'évaluations adaptées au niveau des élèves. Cependant, certaines évaluations seront identiques à celles des autres classes.

DOTATION HORAIRE SPECIFIQUE :

En 6ème l'établissement utilisera 6 heures supplémentaires par rapport à un horaire normal.

Chaque élève de cette 6ème bénéficiera : de 7 heures de français au lieu de 5 heures :
5 heures communes à tous les élèves
2 heures dédoublées.

De 5 heures de mathématiques au lieu de 4 :
4 heures communes à tous les élèves
1 heure dédoublée.

LE SUIVI DES ELEVES EN 5ème

L'orientation :
A l'issue de la 6ème, le dispositif administratif auquel nous sommes astreints, ne propose que deux solutions :
Redoublement dans une 6ème traditionnelle
Passage en 5ème

Il est parfois sage d'envisager d'autres solutions pour les élèves en très grande difficulté et/ou cumulant un retard de 2 ans ou plus. (Ex : SEGPA)

PROJET DE SUIVI EN 5ème

En 5ème, 3 classes « classiques » et une classe à effectif réduit pour les élèves sortants de la classe passerelle et pour « certains autres » qui auraient des difficultés.